Tricher à un test de personnalité lors d’un processus de sélection ?

Nouvelles  |  20 mars 2017

La tendance à vouloir se montrer sous son meilleur jour lors de la passation d’un test se nomme biais de la désirabilité sociale ou désir de bien paraître socialement, soutient M. Dominic Prévost, conseiller d’orientation chez Brisson Legris. Par exemple, si vous êtes un professionnel voulant devenir gestionnaire, vous pourriez vouloir répondre en fonction de ce que vous pensez être valorisant dans le domaine de la gestion, tout en évitant certains traits de votre personnalité qui, selon vous, pourraient moins correspondre au poste. Cette tentative de vouloir embellir la réalité est généralement très néfaste pour un candidat, car les résultats risquent de ne pas aller dans le sens souhaité. Découvrez pourquoi, en lisant le texte de M. Prévost, paru le 6 mars 2017, sur le site web de Jobboom