Consultez l’édition janvier 2019 de notre magazine !

Nouvelles  |  17 janvier 2019

Magazine l’orientation, volume 9, no 1
Au coeur de la praxis en orientation : évaluation, jugement et supervision

Outre les trois volets présents dans son titre, ce numéro vous offre ses chroniques habituelles (présidence, direction générale et recherche) ainsi que les chroniques « Information et technologies » (Évoluer avec le numérique, une question d’attitude) et « Orientation et société » (Être transparent dans l’espace public : le cas des sans-papiers).

Évalutation

Le volet évaluation y est abordé dans l’article Démystifier la pratique de l’évaluation des troubles mentaux, qui présente le témoignage éclairant d’une c.o. ayant reçu l’attestation de formation à l’évaluation des troubles mentaux, délivrée par l’OCCOQ. L’article est complété par une réflexion des auteurs (Geneviève Brisebois, c.o., chargée d´affaires professionnelles et réglementaires à l’ OCCOQ, et Yann Le Corff, Ph.D., c.o., professeur à l’Université de Sherbrooke) concernant les enjeux relatifs à la pratique de cette activité réservée, enjeux qu’ils ont pu identifier grâce à la consultation de quelques c.o. qui la pratiquent.

Jugement

L’article Le jugement clinique démystifié – rédigé par Hélène Plourde, c.o., coordonnatrice au développement des compétences à l’OCCOQ, et Marie Cardinal-Picard, c.o. organisationnelle, conseillère principale en développement des compétences à la Ville de Montréal – apporte un éclairage nouveau et suscite des réflexions importantes concernant le jugement clinique chez les c.o., entre autres grâce à la présentation d’un cas clinique.

Supervision

Pour sa part, Chantal Lepire, c.o., chargée de cours et doctorante à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM, nous présente le premier d’une série de quatre articles portant sur la supervision clinique en orientation, à partir des résultats du sondage réalisé par l’Ordre à ce sujet au mois de septembre 2018. Dans ce premier article, l’auteure y décline aussi quelques pistes de réflexion fort pertinentes concernant la préparation de la relève et le soutien des c.o. qui pratiquent la supervision clinique.

Bonne lecture !