Décès d’un grand professionnel

Nouvelles  |  5 octobre 2016

yves-trottier 

Nous avons été désolés d’apprendre le décès du conseiller d’orientation Yvon Trottier, qui nous a quittés le 2 octobre 2016. Voici comment il parlait de sa profession dans le documentaire du 50 e anniversaire de l’Ordre en 2013 : « C’est un travail noble que d’aider les gens à trouver du sens à leur projet. Ce sens-là peut évoluer avec le temps, le sens qui crée de l’élan, qui crée de l’appétit, de la motivation, qui permet l’engagement. J’aurais eu des occasions de faire autres choses, mais ce travail-là a toujours eu du sens pour moi : aider les gens à trouver leur sens… pour moi il y a de la noblesse là-dedans ».

Pour la directrice générale de l’Ordre, Mme Martine Lacharité, qui l’a bien connu, « nous perdons un grand professionnel ». Elle a rappelé une de ses belles réalisations de praticien : « avec du doigté et aussi de la ténacité, il a réussi, par ses représentations, auprès de l’administration du collège où il travaillait, à améliorer l’offre de services spécialisés, et ce, afin de soutenir les personnes en situation de handicap pour les accompagner vers la réussite. Ceci reflète tout à fait sa manière bien à lui d’intervenir avec un savant mélange d’empathie, de dévouement, d’écoute et de disponibilité tout en ayant en main tous les ingrédients essentiels à la concertation de tous ».

Une ovation spontanée

En juin dernier, les quelques 700 conseillers d’orientation qui étaient dans la salle au colloque de l’Ordre lors de la remise du Mérite du CIQ, par la présidente de l’organisme, Mme Gyslaine Desrosiers, se souviendront sûrement du moment où M. Trottier l’a reçu. Les conseillers d’orientation lui ont offert une ovation spontanée et bien sentie. C’était un moment émouvant ! Pourtant, on en conviendra, ovation et inspecteur ne vont pas nécessairement de pairs ! Mais, il était très respecté et admiré, autant par les membres qui ont été inspectés par lui durant les 5 ans où il a été affecté à cette fonction, que par l’équipe avec qui il a travaillé au collège Ahuntsic, en passant par les membres du Comité d’inspection professionnelle (CIP) de l’Ordre,  où il a œuvré durant 25 ans.

L’Ordre offre toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.