Regretter son choix de carrière ?

Nouvelles  |  12 février 2018

Selon un  article très éclairant du journaliste Paul Le Bas, publié dans le journal Métro du 7 février, plus de 50 % des travailleurs canadiens de la génération Y ne seraient plus satisfaits de leur choix initial de formation et de leur domaine d’activité selon une récente étude de Environics Institute for Survey Research. 

Pour connaître la nature de ces regrets, le journaliste rapporte qu’en 2012, l’entrepreneur Daniel Gulati s’est entretenu avec quelques dizaines de travailleurs âgés de 28 à 58 ans. Il a détaillé leurs plus profonds regrets professionnels dans le Harvard Business Review. L’article cite 5 regrets, dont le premier est d’avoir fait son choix de carrière en se fondant sur la rémunération potentielle ou la sécurité d’emploi, entre autres. Le sujet de cet article a été rarement traité et il est intéressant pour faire comprendre les conséquences de nos choix et la complexité de l’orientation et du choix de carrière. Pour lire l’article, cliquez ici.