Exercice illégal

Nouvelles  |  16 juillet 2015
Le saviez-vous ?

Au Québec, seuls les membres en règle de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec ont le droit de porter le titre de conseiller ou conseillère d’orientation et de pratiquer certaines activités professionnelles.

Utilisation illégale du titre de conseiller d’orientation

Le titre réservé est un signe de compétence, car il permet au public de reconnaître le professionnel dûment formé pour répondre le plus adéquatement à ses besoins, tout en sachant qu’il existe des mécanismes en cas d’insatisfaction. Si une personne s’affiche ou se présente comme étant un conseiller d’orientation, mais n’est pas membre en règle de l’Ordre, elle s’expose à des poursuites pour utilisation illégale du titre.

Exercice illégal

Depuis 2012, certaines activités professionnelles sont réservées aux conseillers d’orientation. Le législateur en a décidé ainsi afin de mieux protéger le public.  En conséquence, l’Ordre peut intenter une poursuite pénale devant la Cour du Québec contre une personne non membre de l’Ordre qui accomplit un acte que seuls ses membres sont autorisés à poser.

Assurez-vous que les professionnels en orientation que vous consultez sont membres en règle de l’Ordre en consultant le répertoire des membres ou le registre des droits acquis.