Il est minuit moins deux : le 1er mars sonne l’urgence

Nouvelles  |  20 février 2019

Alors que la date limite de dépôt des demandes d’admission pour les programmes d’études postsecondaires approche à grands pas, nombre de c.o. se voient confrontés à des demandes de consultation de « dernière minute ». Cet article, rédigé par Colette Charpentier, c.o., est tout à fait à propos et met en lumière le rôle du c.o. face à la pression ressentie – et transférée – par les clients en situation d’urgence à l’approche du 1er mars.