La hausse du salaire minimum donne des résultats

Nouvelles  |  1 mai 2019

En ce 1er mai 2019, jour de la Fête internationale des travailleuses et travailleurs – et aussi jour de hausse du salaire minimum (de 12 $/h à 12,50 $/h) -, un article publié dans Le Devoir rapporte les faits saillants d’une étude réalisée par la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke, qui portait sur l’évolution récente du salaire minimum au Québec.

On y apprend entre autres que « la hausse du salaire minimum, associée à l’amélioration des prestations sociales, permet à de plus en plus de travailleurs à temps plein québécois de passer au moins le cap du seuil de faible revenu ». Sachant que le statut socioéconomique constitue le plus important déterminant social de santé (et de santé mentale), il va sans dire qu’il s’agit d’une bonne nouvelle qui devrait nous inspirer collectivement à poursuivre dans cette voie et à améliorer les conditions d’insertion socioprofessionnelle de toute la population.