Programme de surveillance de la pratique 2021-2022

Nouvelles  |  8 avril 2021

Chaque ordre professionnel a pour mission d’assurer la protection du public. Pour ce faire, il doit notamment surveiller la pratique de ses membres via l’inspection professionnelle. Le Code des professions stipule que les membres d’un ordre sont plus qualifiés que des tiers ou le public pour évaluer la pratique de leurs pairs. Ainsi, la pratique des conseillers et conseillères d’orientation (c.o.) est inspectée par d’autres c.o. (les inspecteurs), des professionnels d’expérience recrutés par l’OCCOQ, et leurs activités sont encadrées par le comité d’inspection professionnelle, qui est entre autres responsable de la conception et de l’implantation du programme annuel de surveillance.

Adopté par le conseil d’administration de l’Ordre dernièrement, le Programme de surveillance de la pratique professionnelle des conseillers et conseillères d’orientation 2021-2022 poursuit le virage amorcé lors de l’exercice 2020-2021, avec la mise en place de nouvelles modalités d’inspection.

Faits saillants du nouveau programme

  • Adhésion aux 4 principes proposés par le groupe de travail de l’Office des professions :
    • prévention de préjudice au public par la détection des problèmes de compétence et d’intégrité ;
    • évaluation de l’exercice professionnel ;
    • maintien de la compétence ;
    • soutien à l’amélioration continue de la qualité de l’exercice professionnel.
  • Implantation d’une approche d’évaluation du niveau de risque de préjudice au public (facteurs de protection, facteurs de risques, identification des lacunes et de leur niveau de gravité) et mise au point des outils appropriés ;
  • Développement et mise en place d’adaptations pour l’inspection des membres exerçant dans le secteur organisationnel et des membres qui ne font pas d’intervention directe ;
  • Intégration de nouvelles modalités dans le questionnaire d’analyse de la pratique pour les membres en fin de carrière.