Récipiendaire du Mérite du CIQ 2019

Nouvelles  |  9 octobre 2019

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Montréal, 9 octobre 2019 – Dans le cadre de la Journée de formation continue 2019 de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ), qui s’est tenue à Drummondville le 4 octobre 2019, le Mérite du CIQ a été remis à M. Richard Locas, c.o. et chargé de cours, devant un auditoire composé de plus de 130 membres de l’Ordre.

Cette distinction honorifique est décernée par le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), un organisme qui regroupe tous les ordres professionnels de la province. Chaque année, un conseiller ou une conseillère d’orientation (c.o.) peut recevoir cette distinction sur recommandation de l’Ordre. Sont ainsi reconnues les réalisations et la contribution du récipiendaire au développement de l’Ordre et de la profession de c.o., en conformité avec les valeurs du système professionnel québécois (souci de la compétence, intégrité, éthique, etc.).

La présentation du récipiendaire et la remise du Mérite du CIQ ont été effectuées par M. Denis Pelletier, membre du comité exécutif du CIQ et président de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.

De gauche à droite : Denis Pelletier et Richard Locas

Présentation du récipiendaire (discours de Denis Pelletier)

Votre Ordre affirme que notre lauréat d’aujourd’hui est l’un des plus connus des conseillers d’orientation. Populaire auprès des membres, son nom résonne auprès des conseillers d’orientation comme une référence en éthique, en déontologie et pour bien d’autres sujets touchant la vie professionnelle des conseillers d’orientation.

Après avoir obtenu sa maîtrise en psychologie du counseling en 1987 à l’Université de Montréal, il est devenu membre de l’Ordre des conseillers d’orientation du Québec et membre de l’Ordre des psychologues du Québec. Après un séjour au Nouveau-Brunswick comme psychométricien scolaire, il a mis sur pied, avec trois associés, une firme de consultants en gestion des ressources humaines et gestion de carrière dans laquelle il s’est investi pendant neuf ans. C’est dans ce contexte que l’Ordre lui décerne, en 1994, le Prix de l’Orientation pour la conception d’un outil d’intervention, VISA D’EXPLORATION.

Par la suite, il fait son entrée à l’Ordre comme inspecteur en 1998 et assume rapidement les responsabilités de chargé d’affaires professionnelles à temps plein, et devient rapidement une référence pour les conseillers d’orientation tout en participant à l’intégration des psychoéducateurs à l’Ordre.

Pendant 20 ans à l’Ordre, il a œuvré dans de nombreux comités statutaires avec une préoccupation toujours présente, la protection du public. En plus d’avoir été inspecteur, il a été coordonnateur de l’inspection professionnelle, a contribué à l’élaboration du profil de compétences, a été une personne de référence au comité de la réglementation et particulièrement pour les modifications au code de déontologie. Il a toujours répondu présent lorsque l’Ordre avait besoin de son apport dans les dossiers politiques et stratégiques de même que dans tout ce qui touche le développement des compétences.

On nous a dit qu’il est trop difficile de nommer toutes les responsabilités qu’il a assumées pendant ses 20 ans, mais sachez que sa fine connaissance des rouages du système professionnel a permis à l’Ordre d’assumer pleinement son mandat et qu’il a été, au fil de temps, un maillon très important de sa crédibilité.

Maintenant, il ne travaille plus à l’Ordre, mais il poursuit ses engagements en contaminant les étudiants en orientation comme chargé de cours sur les aspects éthiques de même qu’au sujet de leurs responsabilités sociales face aux différents enjeux touchant la profession, et il poursuit son implication comme formateur.

Toute sa carrière est marquée par un haut niveau d’engagement envers la profession.  Son humour communicatif, son dynamisme, sa grande rigueur et son intégrité sont dignes de mention. Son regard s’attarde à l’humain, sa créativité est effervescente et son talent de communicateur est incontestable. En terminant, on peut affirmer, sans équivoque, qu’il a la profession de conseiller d’orientation et l’OCCOQ tatoués sur le cœur.

Le Conseil interprofessionnel du Québec, sur recommandation de votre Ordre, est donc heureux de remettre le prix Mérite du CIQ à une personne d’exception qui a joué un rôle déterminant pour votre profession.

Je vous demande d’accueillir chaleureusement M. Richard Locas.

– 30 –

Source : Mathieu Pigeon, coordonnateur aux communications, OCCOQ