Se faire orienter ou s’orienter ?

Nouvelles  |  7 février 2020

 

* Cet article a été publié dans le journal Métro

« Aussi éclairants que puissent être les résultats de tests et les propositions de votre c.o., la décision ultime vous reviendra toujours. C’est pourquoi nous sommes des conseillers d’orientation et non des « orienteurs » ! »
 

Des mots justes, de la part de la présidente de l’OCCOQ, Josée Landry, c.o., dans sa chronique du 4 février 2020.

Pour consulter les autres chroniques de la présidente, cliquez ici.