Vous pouvez être réadmis à l'Ordre

Vous avez déjà été membre de l’OCCOQ et souhaitez le redevenir ? La démarche à suivre pour votre réinscription dépend du délai qui s’est écoulé depuis la dernière date à laquelle vous étiez inscrit au tableau des membres de l’Ordre.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le document Questions et réponse pour faire une demande de réinscription.

Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec doit s’assurer de la compétence de ses membres.

1. Toute personne qui détient un permis de conseiller d’orientation, mais qui a fait défaut de s’inscrire au Tableau des membres depuis moins de quatre ans doit faire une demande de de réinscription en ligne.

2. Une personne qui a cessé d’exercer la profession pendant une période de quatre ans ou plus doit faire étudier son dossier par Le Comité d’accès à l’exercice de la profession, pour évaluer si elle a maintenu ses connaissances à jour. Sa demande de réinscription ne sera étudiée que sur réception des documents suivants (documents en format Word ou PDF) :

– Un curriculum vitæ détaillé.
– Les attestations des formations continues suivies au cours des quatre dernières années.

Le Comité d’accès à l’exercice de la profession fait l’étude du dossier, en vertu du Règlement sur les stages et les cours de perfectionnement des membres de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec, et s’il l’estime nécessaire pour la protection du public, imposer un stage ou un cours de perfectionnement. Après avoir été informée de la recommandation par le Comité d’accès à l’exercice de la profession, la personne peut demander de se faire entendre pour révision de cette décision.

En vertu du Règlement sur les stages et les cours de perfectionnement, une personne qui a cessé d’être inscrite au tableau des membres pendant une période de quatre ans ou plus peut se voir obligée de réussir une formation d’appoint (cours, stage, lectures dirigées) lorsque le Conseil d’administration l’estime nécessaire pour la protection du public. Les modalités de la formation sont déterminées en fonction des expériences de travail et des activités de perfectionnement suivies et tiennent compte des compétences actuelles exigées pour exercer la profession.

Avant d’imposer cette obligation, le Conseil d’administration donne à la personne la possibilité de se faire entendre si elle en manifeste le désir. Elle peut aussi présenter ses considérations par écrit.

Si vous désirez connaître le montant de cotisation annuelle que vous devrez payer et les frais reliés à l’assurance responsabilité professionnelle, vous pouvez cliquer ici.

Pour faire une demande de réadmission, vous devez remplir le formulaire en ligne.