Des questions pertinentes

Dès maintenant, vous avez une importance capitale dans le développement identitaire de votre enfant. Ce passage dans le monde des plus grands vous donne l’occasion de lui poser des questions sur ce qu’il est en train de découvrir.

Questionner votre enfant sur sa nouvelle réalité est très approprié !

  • Comment aime-t-il sa nouvelle école ?
  • Qui sont ses nouveaux amis ?
  • Quelles matières semblent l’intéresser le plus ?
  • Qu’est-ce qui est le plus difficile pour lui ?

Autant de sujets qui peuvent provoquer des discussions très intéressantes avec votre enfant pour l’aider à découvrir ce qu’il aime et ce qui l’intéresse davantage. De même, les difficultés qu’il rencontre peuvent vous aider à l’encourager à parler de ses forces et faiblesses.

Reportez-vous à la section « L’orientation de mon jeune » pour en savoir davantage.

Alloprof parents

Le lien entre réussite scolaire et capacité d’organisation et de planification n’est plus à démontrer. Certains élèves possèdent cette capacité de façon innée, alors que d’autres ont besoin d’un coup de pouce pour la développer. Au quotidien, les parents qui désirent aider leur enfant à mieux planifier et organiser peuvent déployer plusieurs stratégies.

7 trucs pour améliorer la planification et l'organisation

La capacité de planification et d’organisation permet à l’élève de mieux fonctionner à l’école et à la maison. C’est donc un bel avantage sur le chemin de la réussite scolaire. Vous croyez que votre enfant a besoin d’aide pour développer cette habileté? Voici quelques trucs pour le soutenir dans cet apprentissage!

L’importance des fonctions exécutives

Toute personne qui suit une routine finit par accomplir les gestes du quotidien de façon automatique. Mais lorsqu’une situation nouvelle ou un imprévu surgit (par exemple : l’autobus n’est pas à l’arrêt à l’heure prévue), les fonctions exécutives entrent en jeu.

Celles-ci orchestrent l’ensemble des fonctions cognitives d’une personne, telles que sa mémoire, son attention et son langage, le tout pour atteindre un but précis (par exemple : arriver à destination à temps autrement qu’en autobus). Elles incluent plusieurs habiletés, dont celles liées à la planification et à l’organisation.

Une force pour l’élève

Le jeune qui possède (ou développe) la capacité de planification et d’organisation augmente ses chances de réussir à l’école, parce que c’est ce qui lui permet :

  • d’établir des priorités
  • d’anticiper et de prévoir les différentes étapes d’une tâche
  • et d’utiliser des stratégies efficaces vers l’atteinte d’un objectif.
Grâce à une meilleure gestion du temps et du matériel, l’élève qui sait bien planifier et organiser travaille de façon plus efficace en classe et pendant ses devoirs. Il respecte plus facilement les délais pour la remise de ses travaux et arrive mieux préparé à ses examens. Les chercheurs ont également découvert que, chez les plus jeunes, cette compétence facilite notamment l’apprentissage des mathématiques.

À la maison

Considérant l’importance de savoir planifier et organiser dans la réussite scolaire, vous pourriez aider votre enfant à développer cette compétence. Pour ce faire, voici quelques exemples de ce qui est possible de mettre en place :

1- Installer un calendrier familial bien en vue à la maison sur lequel seront notés les activités parascolaires et sportives, les anniversaires et les rendez-vous importants de tous les membres de la famille.

2- Faire une liste des choses que votre enfant doit faire au cours de la journée, qui peuvent même être regroupées en catégories : matin, école, devoirs, soiréeUne fois la tâche terminée, l’enfant peut cocher ou raturer ce qu’il vient d’effectuer. Cela lui permet d’avoir un meilleur portrait de ce qui a été fait et de ce qui lui reste à faire.

3- Utiliser un chronomètre lorsque vous donnez des délais à votre enfant (par exemple, 5 minutes avant d’aller au lit ou 30 minutes pour ranger sa chambre) afin de l’amener à intégrer la notion du temps.

4- Lui montrer comment utiliser son agenda en indiquant, entre autres, tous ses devoirs et ses leçons, ses dates d’examen et de remise des travaux, en plus de déterminer à l’avance des plages horaires pour étudier et faire ses devoirs, tout en se laissant une marge de manœuvre pour les imprévus.

5- Lui enseigner des méthodes de travail, comme :

  • morceler les tâches complexes ou les devoirs plus longs en plusieurs petites parties.
  • prendre le temps de planifier chaque période de devoirs en déterminant les priorités.
  • utiliser des couleurs de cartables différentes pour chaque matière ainsi que des codes de couleur dans son agenda pour chacun des cours, les dates d’examens et les travaux à remettre.

6- L’aider à organiser son espace de travail à la maison pour faire ses devoirs, avec tout le matériel nécessaire.

7- Impliquer votre enfant dans la préparation des activités qui concernent les autres sphères de sa vie. Par exemple, si vous partez quelques jours en vacances, vous pouvez l’aider à faire sa valise en lui demandant de penser à ce qu’il aura besoin pour son séjour.

Rédaction : Amélie Cournoyer

Révision scientifique : Marie-Michèle Brossard, psychoéducatrice

Révision linguistique : Josée Tardif

RÉFÉRENCES

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES NEUROPSYCHOLOGUES (Page consultée le 18 octobre 2017). Les fonctions cognitives, [Page Web], https://aqnp.ca/la-neuropsychologie/les-fonctions-cognitives/#Fonctionsexecutives.

BOILY, Élisabeth (Page consultée le 18 octobre 2017). Conseils pratiques pour aider son enfant à mieux planifier, Aidersonenfant.com, [Page Web], https://aidersonenfant.com/conseils-pratiques-pour-aider-son-enfant-a-mieux-planifier/.

DUVAL, Stéphanie (Page consultée le 18 octobre 2017). Les fonctions exécutives et la réussite éducative, Parlons apprentissage, [Page Web], https://parlonsapprentissage.com/les-fonctions-executives-et-la-reussite-educative/.

La coéducation encourage l’implication des parents dans la vie scolaire de leur enfant. Pour que cela fonctionne, un lien étroit doit être créé entre la famille et l’école. Les parents et les enseignants travaillent alors en équipe pour favoriser la réussite scolaire du jeune.

La coéducation au quotidien

Ce travail d’équipe est possible quand différentes façons de rester en contact sont mises en place.

Bon à savoir : Cela peut être par l’intermédiaire des devoirs, de l’agenda, du bulletin, de diverses activités ou de rencontres avec l’enseignant de votre enfant.

À la maison et à l’école, plusieurs petits trucs permettent de mettre de l’avant cette collaboration centrée sur l’enfant!

À la maison

  • Assurer un bon suivi avec l’école
    • Prendre connaissance des examens et les signer.
    • Lire les messages et les commentaires de l’enseignant.
  • Discuter avec votre enfant de l’école, des activités qu’il y fait et de ses amis
    • Ces discussions aideront votre enfant à développer une attitude positive par rapport à l’école et à ses apprentissages.
  • Lire avec votre enfant
    • Comme votre enfant appréciera ce moment passé avec vous, il apprendra à aimer la lecture, une compétence qui a un impact dans toutes les matières scolaires!
  • Communiquer à l’enseignant les difficultés vécues par votre enfant
    • Vous pouvez aviser l’enseignant des difficultés rencontrées par votre jeune, par exemple dans la réalisation d’un devoir.

À l’école

  • Assister aux évènements ou spectacles de l’école
    • Cela indique à votre enfant que l’école est importante pour vous. En plus, vous lui démontrez que vous êtes fier de ses efforts et de ses réalisations.
  • Rencontrer l’enseignant lors des rencontres de parents
    • Ces rencontres sont une bonne occasion de voir :
      • la façon de fonctionner de l’enseignant
      • ce que votre enfant fait en classe
      • les progrès de votre enfant.
  • S’impliquer bénévolement à l’école de votre enfant
    • Vous pouvez, par exemple :
      • faire partie du conseil d’établissement
      • accompagner le groupe lors d’une sortie scolaire
      • vous occuper de la bibliothèque.

Révision scientifique : Marjolaine Léveillé , enseignante au 2e cycle du primaire
Révision linguistique : Josée tardif

Réécriture : Marie-Pierre Gazaille
Révision linguistique (réécriture) : Martine Barabey

RÉFÉRENCES

BARRIAULT, Lucie (2017). « Une meilleure cohérence école-famille-communauté pour favoriser l’apprentissage de l’écrit chez les élèves », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 21 février, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2017/02/coherence-efc/

BOUDREAULT, Marc-Antoine (2017). « Relation école-famille : Opter pour la coéducation », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 12 juillet, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2017/07/relation-ecole-famille-opter-coeducation/

Coéducation (page Wikipédia) https://fr.wikipedia.org/wiki/Co%C3%A9ducation

CREVALE, La complicité parent-enseignant : un pas de plus vers la réussite, Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE), [Page Web], http://www.crevale.org/index.jsp?p=226

FEYFANT Annie (2015). « Coéducation : quelle place pour les parents? » Dossier de veille de l’IFÉ, n°98, janvier, [En ligne], http://edupass.hypotheses.org/758

HUBERT, Bruno (2013). « Quelques pistes d’intervention pour renforcer la collaboration école-famille-communauté au primaire », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 25 mars, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2013/03/quelques-pistes-dintervention-pour-renforcer-la-collaboration-ecole-famille-communaute-au-primaire/

HUMBEECK, Bruno et coll. « Les relations école-famille : de la confrontation à la coéducation », Revue des sciences de l’éducation, Volume 32, Numéro 3, 2006, p. 649‑664, [En ligne] https://www.erudit.org/fr/revues/rse/2006-v32-n3-rse1733/016280ar/

Lemoine, Laurence, « Parents/profs : trouver la bonne alliance », Psychologies, no 377, sept. 2017, 40-44.

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, Rapprocher les familles et l’école primaire. Guide d’utilisation de deux instruments à l’intention des écoles primaires, 2004, [En ligne], http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/dpse/adaptation_serv_compl/Guide_Utilisation-1.pdf

ROBERGE, Alexandre (2015). « Comment la coéducation peut être possible », Thot cursus, 10 mai, [En ligne], http://cursus.edu/article/25451/comment-coeducation-peut-etre-possible/#.

ROUTHIER, Anik (2017). « Parents et enseignants : pour une complicité tout au long de l’année! », Carrefour éducation, 4 août,[En ligne], http://carrefour-education.qc.ca/guides_thematiques/parents_et_enseignants_pour_une_complicit_tout_au_long_de_l_ann_e

Aider l’enfant à développer une meilleure connaissance de soi

C’est dans le but d’aider ces enfants à se développer de façon harmonieuse et à augmenter leurs chances de réussite scolaire que la trousse de sensibilisation aux troubles de la communication Dans les mots d’Annie, Mieux se connaître pour mieux communiquer a été conçue.

Parlez-vous d’orientation avec votre enfant?

Visionner l’extrait d’un vox pop réalisé par des étudiants de l’Université de Sherbrooke en orientation professionnelle. Vous pourrez prendre connaissance de témoignages d’un adolescent, d’une jeune adulte et d’un adulte à propos de l’orientation!