Engager une conversation avec votre jeune…

Vous avez peut-être parfois l’impression d’avoir de moins en moins le droit de regard sur ses choix personnels et scolaires.
Il est donc important d’encourager votre jeune à discuter de ses préférences scolaires, de ses intérêts personnels, de ses passions s’il en a.

Toute situation aussi banale soit-elle, peut être propice à une discussion très intéressante entre vous !

Tous les prétextes sont bons!

Que ce soit au sujet d’un test qu’il a échoué, d’une partie sportive qu’il a jouée ou d’une sortie scolaire qu’il a effectuée, votre jeune a certainement des choses à dire qui peuvent vous aider à l’accompagner dans la découverte de ses intérêts, valeurs (ce qui est important pour lui) et aptitudes.

Reportez-vous à la section « L’orientation de mon jeune«  pour en savoir davantage à ce sujet…

La coéducation encourage l’implication des parents dans la vie scolaire de leur enfant. Pour que cela fonctionne, un lien étroit doit être créé entre la famille et l’école. Les parents et les enseignants travaillent alors en équipe pour favoriser la réussite scolaire du jeune.

La coéducation au quotidien

Ce travail d’équipe est possible quand différentes façons de rester en contact sont mises en place.

Bon à savoir : Cela peut être par l’intermédiaire des devoirs, de l’agenda, du bulletin, de diverses activités ou de rencontres avec l’enseignant de votre enfant.

À la maison et à l’école, plusieurs petits trucs permettent de mettre de l’avant cette collaboration centrée sur l’enfant!

À la maison

  • Assurer un bon suivi avec l’école
    • Prendre connaissance des examens et les signer.
    • Lire les messages et les commentaires de l’enseignant.
  • Discuter avec votre enfant de l’école, des activités qu’il y fait et de ses amis
    • Ces discussions aideront votre enfant à développer une attitude positive par rapport à l’école et à ses apprentissages.
  • Lire avec votre enfant
    • Comme votre enfant appréciera ce moment passé avec vous, il apprendra à aimer la lecture, une compétence qui a un impact dans toutes les matières scolaires!
  • Communiquer à l’enseignant les difficultés vécues par votre enfant
    • Vous pouvez aviser l’enseignant des difficultés rencontrées par votre jeune, par exemple dans la réalisation d’un devoir.

À l’école

  • Assister aux évènements ou spectacles de l’école
    • Cela indique à votre enfant que l’école est importante pour vous. En plus, vous lui démontrez que vous êtes fier de ses efforts et de ses réalisations.
  • Rencontrer l’enseignant lors des rencontres de parents
    • Ces rencontres sont une bonne occasion de voir :
      • la façon de fonctionner de l’enseignant
      • ce que votre enfant fait en classe
      • les progrès de votre enfant.
  • S’impliquer bénévolement à l’école de votre enfant
    • Vous pouvez, par exemple :
      • faire partie du conseil d’établissement
      • accompagner le groupe lors d’une sortie scolaire
      • vous occuper de la bibliothèque.

Révision scientifique : Marjolaine Léveillé , enseignante au 2e cycle du primaire
Révision linguistique : Josée tardif

Réécriture : Marie-Pierre Gazaille
Révision linguistique (réécriture) : Martine Barabey

RÉFÉRENCES

BARRIAULT, Lucie (2017). « Une meilleure cohérence école-famille-communauté pour favoriser l’apprentissage de l’écrit chez les élèves », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 21 février, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2017/02/coherence-efc/

BOUDREAULT, Marc-Antoine (2017). « Relation école-famille : Opter pour la coéducation », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 12 juillet, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2017/07/relation-ecole-famille-opter-coeducation/

Coéducation (page Wikipédia) https://fr.wikipedia.org/wiki/Co%C3%A9ducation

CREVALE, La complicité parent-enseignant : un pas de plus vers la réussite, Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE), [Page Web], http://www.crevale.org/index.jsp?p=226

FEYFANT Annie (2015). « Coéducation : quelle place pour les parents? » Dossier de veille de l’IFÉ, n°98, janvier, [En ligne], http://edupass.hypotheses.org/758

HUBERT, Bruno (2013). « Quelques pistes d’intervention pour renforcer la collaboration école-famille-communauté au primaire », Réseau d’information pour la réussite (RIRE), 25 mars, [En ligne], http://rire.ctreq.qc.ca/2013/03/quelques-pistes-dintervention-pour-renforcer-la-collaboration-ecole-famille-communaute-au-primaire/

HUMBEECK, Bruno et coll. « Les relations école-famille : de la confrontation à la coéducation », Revue des sciences de l’éducation, Volume 32, Numéro 3, 2006, p. 649‑664, [En ligne] https://www.erudit.org/fr/revues/rse/2006-v32-n3-rse1733/016280ar/

Lemoine, Laurence, « Parents/profs : trouver la bonne alliance », Psychologies, no 377, sept. 2017, 40-44.

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, Rapprocher les familles et l’école primaire. Guide d’utilisation de deux instruments à l’intention des écoles primaires, 2004, [En ligne], http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/dpse/adaptation_serv_compl/Guide_Utilisation-1.pdf

ROBERGE, Alexandre (2015). « Comment la coéducation peut être possible », Thot cursus, 10 mai, [En ligne], http://cursus.edu/article/25451/comment-coeducation-peut-etre-possible/#.

ROUTHIER, Anik (2017). « Parents et enseignants : pour une complicité tout au long de l’année! », Carrefour éducation, 4 août,[En ligne], http://carrefour-education.qc.ca/guides_thematiques/parents_et_enseignants_pour_une_complicit_tout_au_long_de_l_ann_e

Visionnez cette courte vidéo pour connaître l’opinion d’une adolescente, d’un étudiant et d’une mère de famille sur l’accompagnement et l’influence de l’entourage dans l’orientation des jeunes.