Le choix des sciences pour la quatrième secondaire

//Le choix des sciences pour la quatrième secondaire
Le choix des sciences pour la quatrième secondaire 2018-04-18T07:48:43+00:00

Science et technologie de l’environnement (STE) et science et environnement (SE)

Ces programes sont offerts dans la continuité des programmes de sciences et technologie offerts dans les parcours de formation générale et de formation générale appliquée. Ils sont généralement optionnels et sont ajoutés à la liste des cours à suivre en quatrième secondaire.

Ces programmes mettent davantage l’accent sur les expertises citoyenne et scientifique. Ils accordent une importance particulière au développement de l’esprit critique des élèves. Ils visent à consolider leur formation scientifique et technologique et constituent un préalable pour accéder aux programmes optionnels de chimie et de physique offerts en cinquième secondaire.

Certaines écoles secondaires offrent le choix aux élèves en cours d’année, alors que d’autres écoles l’ajoutent automatiquement dans le curriculum de cours de sciences de quatrième secondaire. Référez-vous au responsable de l’organisation scolaire de l’institution scolaire fréquentée par votre jeune pour en savoir davantage.
Dans les présents programmes (STE et SE), la notion d’environnement fait référence à « l’ensemble dynamique des composantes d’un milieu qui interagissent avec les êtres vivants de ce dernier ». On peut donc dire qu’il n’existe pas un mais plusieurs environnements, selon les composantes du milieu, ses limites spatiales et temporelles, la spécificité des organismes vivants qui s’y trouvent, les types d’interrelations en présence, etc. L’environnement est « en étroite interrelation avec toutes les autres dimensions de l’environnement humain global : environnement politique, économique, culturel, technologique, etc. ».

Dans le parcours de formation générale

En continuité avec le cours Science et technologie

Le programme optionnel de science et technologie de l’environnement, offert dans le cadre du parcours de formation générale pour la deuxième année du deuxième cycle du secondaire, donne accès aux programmes optionnels (chimie et physique) offerts à la dernière année du secondaire.

Des champs disciplinaires variés

Ce programme regroupe en une seule discipline plusieurs champs disciplinaires, à savoir l’astronomie, la biologie, la chimie, la géologie, la physique et la technologie. Ce regroupement est notamment motivé par la nécessité de faire fréquemment appel au contenu et aux méthodes propres à plusieurs de ces champs pour résoudre divers problèmes ou pour construire son opinion au regard de grandes problématiques scientifiques et technologiques.

Dans le parcours de formation générale appliquée

En continuité avec le cours Applications technologiques et scientifiques

Le programme optionnel de science et environnement, offert à la deuxième année du parcours de formation générale appliquée (4e secondaire), est un complément au programme d’applications technologiques et scientifiques. Il donne accès aux programmes optionnels offerts en science et technologie (chimie et physique) à la dernière année du secondaire.

Des concepts entièrement scientifiques

Ce programme se caractérise surtout par la nature de son contenu, entièrement constitué de concepts d’ordre scientifique. Il regroupe en une seule discipline plusieurs champs disciplinaires, à savoir la biologie, la chimie, la géologie et la physique. Ce regroupement est notamment motivé par la nécessité de faire fréquemment appel au contenu et aux méthodes propres à plusieurs de ces champs pour résoudre de nombreux problèmes ou pour construire son opinion au regard de grandes problématiques environnementales.

Source : Alloprof parents

Le cheminement de votre enfant jusqu’à la fin du premier cycle du secondaire est conçu dans une optique de formation de base commune. Le deuxième cycle est légèrement différent, puisque chaque élève doit faire des choix en ce qui concerne la suite de son parcours en mathématiques et en sciences.

Quels cours choisir en 4e et 5e secondaire?

Les options offertes par les écoles sont généralement présentées aux jeunes et à leurs parents en 3ᵉ secondaire, à mi-parcours. Les aptitudes de l’élève, sa volonté à poursuivre ou non des études postsecondaires, ses goûts et ses champs d’intérêt sont tous des éléments à considérer dans l’équation pour faire un choix éclairé.

Certains jeunes, qui ont une idée précise de leur futur choix de carrière et des préalables requis, en tiendront compte dans leurs choix de mathématiques et de sciences. Toutefois, la majorité des jeunes de cet âge n’en sont qu’au tout début de leur réflexion au sujet de leur avenir. Cette simple idée de faire un « choix » peut même devenir, pour certains, une source d’anxiété importante.

Ainsi, l’information fournie par l’école, la collaboration des enseignants et des diverses ressources d’aide, comme le conseiller d’orientation, sont des moyens mis à la disposition du jeune et de ses parents pour l’aider dans sa prise de décision.

Les mathématiques en 4ᵉ secondaire

Toutes les séquences de mathématiques préparent le jeune à l’exercice de métiers et professions, que ce soit de niveau professionnel, collégial ou universitaire. Certaines séquences, comme les TS ou SN de 4ᵉ ou de 5ᵉ secondaire, peuvent cependant être exigées comme préalables pour accéder à certains programmes collégiaux.

Trois séquences de mathématiques sont possibles pour la suite des apprentissages, et l’offre des séquences varie d’une école à l’autre :

1- Culture, société et technique (CST)
La séquence CST propose ce que l’on pourrait appeler des outils mathématiques de base pour résoudre des problèmes de la vie courante. L’arithmétique, l’algèbre, la géométrie, les probabilités et la statistique y sont toutes abordées.

Les mathématiques CST plaisent généralement aux jeunes qui démontrent plus d’intérêt pour les sciences humaines, les communications, les arts ou les lettres, et moins d’intérêt pour les professions à caractère scientifique.

2- Technico-sciences (TS)
En TS, l’accent est mis sur le travail manuel et le travail intellectuel. Réputées plus « concrètes », ces mathématiques rejoignent souvent l’élève doté d’un esprit pratique qui aime apprendre en appliquant de façon concrète les différentes notions acquises.

Cette séquence convient généralement au jeune attiré par les domaines plus techniques où il est question de poser un diagnostic, de trouver une solution, ou d’évaluer un concept ou un objet.

3- Sciences naturelles (SN)
La séquence SN est idéale pour les personnes qui aiment observer, analyser, réfléchir et découvrir. Elles veulent comprendre le pourquoi et le comment des phénomènes qui les entourent. Les variables et les modèles sont utilisés pour arriver à des démonstrations scientifiques.

Ce type de mathématique plaît généralement au jeune qui aime approfondir les choses et qui s’intéresse, notamment, aux sciences et à la recherche.

Les sciences en 4ᵉ secondaire

Les sciences SE et STE, communément appelées les sciences « enrichies », aident l’élève à développer son esprit critique et à consolider sa formation scientifique et technologique. Certaines écoles secondaires offrent le choix des séquences aux élèves, alors que d’autres les incluent directement dans le cursus scolaire. Lorsque le choix est offert, deux options sont possibles :

  • Science et environnement (SE)
  • Science et technologie de l’environnement (STE)

Les deux options sont des prolongements des cours de science et technologie offerts depuis la 1re secondaire. Les élèves qui ont fait le cours Science et technologie (parcours de formation générale), en 3ᵉ secondaire, pourront poursuivre en STE. Ceux qui ont fait le cours Applications technologiques et scientifiques (parcours de formation générale appliquée) pourront poursuivre en SE.

Essentiellement, la première option parcourt des champs disciplinaires variés (l’astronomie, la biologie, la chimie, la géologie, etc.); la seconde aborde des concepts entièrement scientifiques. La réussite de l’une des deux options SE et STE constitue habituellement un préalable au choix de la chimie et de la physique en 5ᵉ secondaire. Les options SE et STE donnent accès aux mêmes programmes collégiaux et universitaires.

Les options en 5ᵉ secondaire

Pour la dernière année du secondaire, la suite des apprentissages en mathématiques suit naturellement le même parcours que celui emprunté en 4ᵉ secondaire. Pour ce qui est des sciences SE et STE, l’élève aura ensuite le choix entre plusieurs options, dont la chimie et la physique. Les autres options offertes varient d’une école à l’autre.

Il est possible, pour un élève qui a commencé la séquence CST, de poursuivre en TS ou en SN, après avoir suivi des cours de mise à niveau ou des cours d’été. L’inverse est aussi vrai. Toutefois, les changements de parcours et les ajustements en cours de route dépendent de la situation propre à l’élève. Ces changements doivent être étudiés par l’école et ne sont pas offerts systématiquement.

Bon à savoir

Peu importe les mathématiques choisies, l’élève aura accès à tous les programmes de formation professionnelle (DEP) existants. Les mathématiques TS et SN, quant à elles, sont considérées comme étant équivalentes pour l’admission au cégep.

Ouvrir « toutes les portes »

Il est parfois tentant de faire des choix en se disant que ces derniers « ouvriront toutes les portes ». Toutefois, ce faisant, les jeunes qui n’ont pas beaucoup d’intérêt pour les mathématiques et les sciences doivent parfois composer par la suite avec des baisses importantes de leurs résultats et de leur motivation à l’école, sans compter que certains peuvent même se voir refuser l’entrée dans des programmes contingentés.

À LA MAISON  Vous pouvez aider votre jeune à faire des choix qui lui ressemblent et lui conviennent en lui posant des questions sur ses champs d’intérêt, tout en tenant compte de ses forces et en l’encourageant à suivre sa propre voie. Sa motivation et son intérêt envers l’école n’en seront que plus grands.

Rédaction : Marie-Ève Cloutier

Révision scientifique : Mireille Moisan, Conseillère d’orientation

Révision linguistique : Josée Tardi