Les professionnels et intervenants qui gravitent autour du jeune

//Les professionnels et intervenants qui gravitent autour du jeune
Les professionnels et intervenants qui gravitent autour du jeune 2018-11-13T11:45:16+00:00

L’intervention professionnelle

Selon les besoins de l’enfant, les parents peuvent rencontrer différents professionnels qui interviendront de façon ponctuelle ou assidue auprès de celui-ci. Il est important de parler de l’accès à ces professionnels avec la direction de l’école. Ils peuvent fournir un soutien important dans l’accompagnement du jeune à l’école.

Le conseiller d’orientation est un expert en évaluation des ressources psychologiques, des ressources personnelles et des conditions du milieu. Il accompagne l’élève dans la découverte de ses traits de personnalité, valeurs et intérêts, ceci afin de lui permettre de persévérer à l’école et de trouver sa place au sein de la société. Il est un guide pour l’élève issu de l’immigration dans son processus d’adaptation à la société québécoise et dans sa prise de décision face aux nombreux choix scolaires et professionnels à venir.

L’intervenant en développement du langage (IDL) agit auprès des enfants ayant des troubles d’apprentissage du langage et participe à la mise en oeuvre du plan d’intervention. Cet intervenant agit en appui à l’orthophoniste.

L’orthopédagogue est un professionnel qui oeuvre auprès des enfants, adolescents ou adultes qui apprennent différemment. Il s’intéresse au développement global de l’apprenant. L’orthopédagogue est appelé à prévenir, à identifier et à corriger les difficultés d’apprentissage. Il cherche aussi à éveiller l’apprenant à son propre style d’apprentissage pour qu’il développe sa confiance en lui.

L’orthophoniste est le professionnel des troubles reliés à la communication. Il étudie, examine, évalue et traite les troubles de la voix, de la parole et du langage.

Le préposé aux élèves handicapés (PEH) aide l’élève handicapé et l’accompagne dans sa participation à l’école, qu’elle soit liée à des activités scolaires ou non. Il peut assister l’élève dans ses déplacements, voit à son bien-être, à son hygiène et à sa sécurité, selon ses besoins ou conformément aux instructions reçues dans le cadre d’un plan d’intervention.

Le psychoéducateur offre des services d’évaluation, de consultation, d’intervention préventive et de rééducation aux enfants, adolescents ou adultes qui éprouvent des difficultés d’adaptation psychosociale, en vue de résoudre ou de prévenir les conflits et de favoriser leur autonomie et leur insertion sociale.

Le psychologue scolaire est spécialisé dans la psychologie de l’éducation. Il maîtrise les problématiques de santé mentale. Il réalise des évaluations du développement de l’enfant, de la gestion de comportement et il fait de la thérapie individuelle ou de groupe.

Le technicien en éducation spécialisée (TES) intervient auprès de personnes ayant des déficiences physiques, intellectuelles ou présentant des troubles envahissants du développement, des troubles de comportement ou des problèmes de santé mentale.

Le travailleur social de l’école fait de la relation d’aide individuelle et de groupe, des consultations avec le personnel enseignant et les différents services qui aident les élèves à surmonter leurs difficultés. Il assure la liaison entre les milieux scolaires, les parents et le système de santé et de services sociaux. D’ailleurs, souvent, même s’il travaille à l’école, ce dernier relève du réseau de la santé et des services sociaux.