Le rôle du conseiller d’orientation

À l’école, le conseiller d’orientation accompagne quotidiennement l’élève dans son cheminement et l’aide à prendre conscience de ses aptitudes, traits de personnalité, valeurs et intérêts, ceci afin de lui permettre de persévérer à l’école, de faire des choix appropriés et de trouver sa place au sein de la société. En raison de la crise, cet accompagnement peut être momentanément « mis sur pause ».

Période d’incertitude

Beaucoup de questions seront sans doute demeurées sans réponses, chez les jeunes comme chez les parents, qu’il s’agisse des choix d’options, du passage d’un niveau scolaire à l’autre, du choix de carrière, des difficultés scolaires, etc. Cette « mise sur pause » des services en orientation peut générer de l’incertitude, du stress, de l’incompréhension, en plus des multiples émotions provoquées par la pandémie.

Le conseiller d’orientation demeure le professionnel tout indiqué pour accompagner le jeune et les parents dans cette période d’incertitude. Vous êtes invités à vérifier auprès de l’école, la commission scolaire ou le centre de services de l’institution fréquentée par votre jeune pour connaître les services qui sont offerts.

La situation actuelle d’isolement forcé peut générer une diversité d’émotions, d’inconforts et de questionnements, et ce, sur les plans personnel comme professionnel. Bien sûr, cette crise se terminera éventuellement, mais l’OCCOQ tient à rappeler à la population qu’il est possible d’avoir accès à des services d’orientation en pratique privée et/ou à distance (« téléorientation ») – ou des services de psychothérapie offerts par des membres de l’Ordre possédant l’accréditation nécessaire.

Visitez le site de l’OCCOQ Services d’orientation à distance pour le public (COVID-19)