Cheminement régulier

Le parcours scolaire des élèves au premier cycle est conçu de manière à ce qu’ils n’aient pas à faire de choix précis en première et deuxième secondaires, contrairement aux élèves du 2e cycle. La poursuite des apprentissages est volontaire et peut se faire via le site ministériel ecoleouverte.ca ou selon ce qui a été mis en place par l’école du jeune.

Cheminement adapté

Pour certains élèves qui éprouvent des difficultés scolaires, la possibilité de poursuivre leur scolarité dans des contextes différents et selon une pédagogie adaptée peut leur permettre d’obtenir un certificat officiel attestant d’une formation qualifiante qui les prépare au marché du travail. Pour de l’information sur ce type de cheminement pendant la crise actuelle, il faut contacter les responsables de l’école, car ce changement de trajectoire doit se faire de concert avec l’équipe-école et les parents. Des instructions ministérielles sont a venir pour la suite des choses.

Pour certains élèves qui suivent actuellement des parcours spécialisés, ou qui s’intéressent à ceux-ci, comme FMS ou FPT, cet arrêt peut provoquer certains bouleversements dans le cheminement académique comme l’arrêt de stages ou d’apprentissages spécialisés. Pour la plupart des établissements, les suivis pédagogiques reprendront au retour en classe. Si des ajustements s’avéraient nécessaires en vue de la fin de l’année scolaire, les informations seront communiquées à cet effet au moment jugé opportun.

Il est parfois possible de communiquer avec les institutions pour des demandes liées aux services essentiels. À cet égard, il est recommandé de vérifier avec l’établissement concerné en visitant le site Internet de l’institution.

Visitez également la section de notre site portant sur les parcours spécialisés.

Le ministère de l’Éducation a annoncé que les élèves du secondaire, et ce, dans les établissements publics comme privés, n’auront pas à reprendre l’année scolaire actuelle. Le passage des élèves au niveau suivant sera basé sur le jugement professionnel de l’enseignant de l’élève en fonction des deux premiers bulletins et des apprentissages faits au cours de la troisième étape.

Des précisions ont été apportées sur le sujet le 27 avril 2020. « On se permet d’être un peu plus exigeants puis un peu plus directifs », a indiqué Jean-François Roberge. Il a précisé « L’adolescent de niveau secondaire qui est à la maison doit poursuivre une scolarisation. Les parents doivent accompagner leurs adolescents. » Il a rappelé que la fréquentation scolaire est obligatoire de 6 à 16 ans « même si on ferme les bâtiments ». Les parents d’élèves du primaire doivent également « s’acquitter de l’obligation de fréquentation scolaire des élèves en accompagnant leurs enfants à la maison dans leurs apprentissages et en leur faisant suivre les vidéos, faire les lectures, faire des travaux ».