Une publication du ministère de la Santé et des Services sociaux indique que l’adolescent possède sa façon bien à lui d’exprimer ce qu’il vit. Il agit souvent comme s’il était invulnérable et que rien ne pouvait l’atteindre, car il a besoin de se sentir branché, de donner l’impression qu’il se maîtrise et qu’il maîtrise la situation. Cependant, malgré les apparences, il n’en demeure pas moins qu’il peut se sentir affecté et vulnérable.

Votre jeune vit les événements à travers votre regard. Il a besoin d’être rassuré, de savoir qu’il peut compter sur vous, de sentir que vous le protégez. Pour que vous puissiez garder une attitude calme, il importe que vous restiez bien informés sur la situation et que vous preniez soin de vous.

Soyez francs, donnez l’information juste s’il vous pose des questions sur la situation. Laissez votre jeune s’exprimer. Pouvoir échanger et exprimer ses émotions est nécessaire et salutaire pour chacun d’entre nous.

Vérifiez ce qu’il comprend de la situation et rectifiez autant que possible les informations erronées qu’il possède. Assurez-vous des sources d’information, car les « fausses nouvelles » peuvent faire plus de tort que de bien…

Évitez de faire semblant que rien n’est arrivé, ne minimisez pas la situation.

Admettez-le si vous n’avez pas les réponses à ses questions. Dites-lui que vous allez vous informer et lui revenir avec les réponses dès que possible.

Face à une situation inédite et imprévue, il est normal de ne pas agir à l’identique qu’en temps normal. Les habitudes de chacun sont bouleversées. Il vaut mieux éviter les discours moralisateurs. Évitez d’imposer des interdits qui ne sont pas cohérents avec le contexte.

La routine et le maintien d’un milieu familial stable préservent le sentiment de sécurité de l’enfant. Dans la mesure du possible, gardez la routine habituelle à la maison : cela est rassurant pour votre enfant. Si vous devez demeurer à la maison pour une période prolongée, prévoyez des activités intérieures à faire en famille ou seul. Demandez l’avis de votre enfant : celui-ci peut être très créatif.

Privilégiez les sources d’information fiables sur la pandémie de la COVID-19. Le site Web du gouvernement du Québec publie et actualise régulièrement l’information sur l’évolution de la situation : Québec.ca/Coronavirus. Toutefois, ne laissez pas votre enfant regarder en boucle les reportages qui couvrent l’événement et évitez toute discussion alarmiste (décès, aggravation de la situation, etc.) devant lui.

Malgré toutes vos tentatives auprès de votre enfant pour le réconforter et le rassurer, si vous ne remarquez aucune amélioration ou si vous constatez que les réactions négatives persistent ou s’intensifient, n’hésitez pas à consulter les ressources identifiées ci-après :

  • Ligne d’information générale de la COVID-19 : 1 877 644-4545
  • Centre intégré (universitaire) de santé et de services sociaux de votre localité
  • Service de consultation téléphonique psychosociale Info-Social 811
  • Ligne d’information du gouvernement du Canada destinée à la population sur la COVID-19 : 1-833-784-4397