L’Orientation de mon jeune

/L’Orientation de mon jeune
L’Orientation de mon jeune 2018-10-26T15:11:24+00:00

Simple de s’orienter?

« S’orienter », « trouver sa voie », « construire son projet professionnel », voilà des expressions intéressantes et qui peuvent sembler évidentes, mais qui n’en supposent pas moins des étapes, un cheminement, une progression tout au long des études secondaires.

Cela demande du temps et de la réflexion de la part du jeune, mais également de la part des parents qui ont parfois de la difficulté à se retrouver dans cette grande aventure!

Certains jeunes ont déjà une idée précise de leur avenir alors que d’autres cheminent plus lentement. C’est normal! L’accompagnement par un conseiller d’orientation prend ici tout son sens puisque ce professionnel aide l’élève à prendre conscience de ses traits de personnalité, valeurs et intérêts, ceci afin de lui permettre de persévérer à l’école et de trouver sa place au sein de la société.

Aucun conseiller d’orientation ne possède de boule de cristal pour deviner l’avenir. « S’orienter » suppose une réflexion sur soi et dépend de plusieurs éléments comme la personnalité du jeune, sa maturité vocationnelle, ses expériences personnelles, scolaires et professionnelles.

Il faut laisser lui du temps et surtout lui permettre de vivre des expériences car, faut-il le rappeler, aucun choix n’est définitif!

Qu’on se le dise, le « meilleur choix », n’existe pas! En plus de mettre une pression énorme sur les épaules du jeune, il est inapproprié de penser qu’un jeune de  16 ou 17 ans doit choisir pour la vie et qu’il ne doit pas se tromper. Les expériences post secondaires vécues par le jeune sont très formatrices et, de plus, le système scolaire québécois favorise les choix variés et reconnaît le chemin parcouru par le jeune. Le plus important est de faire des choix en fonction de ses intérêts et aptitudes, en respectant ses valeurs et sa personnalité…

Le champ d’exercice des conseillers d’orientation se définit comme suit :

« Évaluer le fonctionnement psychologique, les ressources personnelles et les conditions du milieu, intervenir sur l’identité ainsi que développer et maintenir des stratégies actives d’adaptation dans le but de permettre des choix personnels et professionnels tout au long de la vie, de rétablir l’autonomie socioprofessionnelle et de réaliser des projets de carrière chez l’être humain en interaction avec son environnement ».

(Source : OCCOQ)