Mon rôle en tant que parent – université

///Mon rôle en tant que parent – université
Mon rôle en tant que parent – université 2018-04-27T08:38:29+00:00

« Il me semble qu’hier encore, elle avait tant besoin de moi… »

Votre rôle de parent évolue, mais votre jeune a toujours besoin de vous et de votre soutien!

Même si votre rôle a changé et que vous avez moins d’emprise sur sa vie, une toute nouvelle relation se développe avec votre jeune. Vous êtes en mesure de l’accompagner d’une façon qui est relativement différente, mais toute aussi gratifiante…

Référez-vous à la section l’Orientation de mon jeune pour des trucs et outils à cet effet.

L’arrivée à l’université est souvent synonyme de « lune de miel ». Tout est nouveau : l’horaire, l’emploi du temps, les cours, les professeurs, les collègues de classe, la vie étudiante, etc. Les nouveaux étudiants sont donc généralement enthousiastes et fébriles à l’idée d’amorcer leurs études universitaires.

S’adapter

Cependant, après quelques semaines, les difficultés liées à l’adaptation et à l’intégration peuvent faire leur apparition. À cette étape, l’ennui, l’isolement, la fatigue ou les doutes peuvent remplacer l’engouement du début.

Développer des stratégies

Puis, après un certain temps, les étudiants apprennent à développer des stratégies et au besoin, ils peuvent s’adresser aux divers services offerts pour surmonter leurs difficultés. C’est ainsi qu’ils réussissent à s’adapter et s’intégrer à leur nouvelle vie à l’université. Il est donc important d’encourager les étudiants à se donner le temps nécessaire pour vivre leur transition universitaire et s’adapter à leur nouveau milieu. La durée de cette adaptation varie d’une personne à l’autre.

Plusieurs jeunes qui s’inscrivent à des études universitaires ne sont pas encore certains du domaine d’études qui les intéresse. Cette indécision est tout à fait normale, mais elle peut être difficilement vécue.

Des trucs…

Soyez à l’écoute et encouragez votre jeune à tenir compte de ses intérêts et de ses compétences pour faire son choix de programme d’études. À l’université, il lui sera possible de consulter le service d’orientation ou encore la personne responsable de son programme d’études pour l’aider à faire un choix éclairé.

Quelques conseils utiles

  • Amener votre jeune à se donner du temps et faire preuve de patience pour s’adapter au changement.
  • Encourager votre jeune à adopter et garder une attitude positive, même dans les moments difficiles.
  • Inviter votre jeune à consulter la personne responsable de son programme d’études ou le service d’orientation lorsqu’il manifeste une incertitude face à son choix de programme d’études ou son choix de carrière.
Comme parents, vous continuez à jouer un rôle crucial dans le succès universitaire de votre enfant, mais d’une autre façon. Votre soutien, votre amour inconditionnel et votre confiance lui donneront des ailes et l’aideront à surmonter ses nouvelles responsabilités!

En guise de réflexion, voici quelques points de repère :

  • Écoute et conseil
  • Soutien
  • Encouragement
  • Humour
  • Non-jugement
Même lorsque son jeune fréquente le collège ou l’université, le parent a un rôle à jouer dans sa persévérance scolaire. Il peut, entre autres :

  • soutenir le jeune dans son choix de formation et de carrière et la réalisation de ses aspirations;
  • continuer à l’encourager;
  • maintenir une communication ouverte;
  • apprendre à répondre à divers besoins du jeune sans nécessairement vivre au quotidien avec lui.
Les étudiants sont les premiers responsables de leur éducation universitaire. Ils doivent connaître les règlements universitaires et s’y conformer, et sont aussi responsables du cheminement de leur dossier universitaire. Il est important de les inciter à assumer cette responsabilité et à gérer leurs études.

Encourager votre jeune à :

  • assister à ses cours;
  • consulter et utiliser les différents services d’appui;
  • participer aux activités culturelles, sportives, récréatives ou sociales de l’université;
  • s’impliquer dans la vie universitaire;
  • maintenir un équilibre entre les études, les activités et le travail à temps partiel.

Inciter votre jeune à acquérir des compétences personnelles dans :

  • la gestion du temps et les autres méthodes d’études;
  • la gestion financière (se faire un budget et le gérer) .

Sources : Information tirée des sites de l’Université de Sherbrooke, l’Université de Moncton et de la CRÉPAS.