Contrôle de l’admission

Assurer la qualité des services offerts par les conseillers d’orientation

Dans le cadre de son mandat de protection du public, l’Ordre assure la qualité des services offerts par ses membres.

Comme la formation de base du conseiller d’orientation est un des gages de la qualité du service offert au public, l’Ordre exerce un contrôle strict sur l’admission. Par la suite, tout au long de sa pratique, le c.o. est tenu de maintenir ses compétences à jour et doit se soumettre au processus d’inspection professionnelle.

Le permis de pratique de la profession de conseiller d’orientation est un document officiel délivré par le CA de l’Ordre et signé par le président et la secrétaire. Il atteste que la personne a satisfait aux conditions de son obtention.

Conditions d’obtention du permis de pratique

Pour obtenir le permis de conseiller d’orientation, il faut répondre aux exigences prescrites par le règlement adopté en vertu du Code des professions.

En vertu de ce règlement, les candidats doivent :

  • avoir complété des études universitaires de deuxième cycle en orientation et counseling ;
  • avoir une connaissance appropriée de la langue française ;
  • Les diplômes donnant un accès direct au permis de conseiller d’orientation délivré par l’Ordre, sont les suivants :
  1. Maîtrise en sciences de l’orientation avec stage et essai ou avec stage et mémoire (M.A.), de l’Université Laval ;
  2. Maîtrise en counseling de carrière), profil intervention (M. Éd) et profil recherche-intervention (M.A.), de l’Université du Québec à Montréal ;
  3. Maîtrise en orientation avec stage et essai ou avec stage et mémoire (M.Sc.), de l’Université de Sherbrooke ;
  4. Master of Arts (M.A.), non-thesis, Counselling Psychology Program, de l’Université McGill ;

Pour plus d’information, consulter l’onglet Devenir conseiller d’orientation ou étudiant associé