Le conseiller d’orientation médiateur familial

En 1993, les conseillers d’orientation ont été désignés par le ministère de la Justice pour pratiquer la médiation familiale. Leur formation, basée sur la psychologie, l’orientation et la relation de la personne avec son environnement, les a préparés à intervenir efficacement dans ce type de situation.

Après avoir suivi une formation en médiation familiale, plusieurs conseillers d’orientation sont accrédités par l’Ordre comme médiateurs familiaux et exercent dans ce domaine.

La médiation familiale est un mode de résolution de conflits par lequel le conseiller d’orientation ayant acquis des connaissances spécifiques aide les parents séparés, ou en processus de séparation, à négocier une entente équitable et viable. En médiation familiale, l’objectif principal des parents – même s’ils ne sont plus des conjoints – est de collaborer au bien-être et au développement optimal des enfants. La médiation familiale vise à permettre aux parents de s’entendre sur :

  •  la garde des enfants ;
  • les droits de visites ou de sorties ;
  • la pension alimentaire versée pour les enfants ou pour un des conjoints ;
  • le partage du patrimoine familial ou le règlement des intérêts communs des conjoints.

Les conseillers d’orientation accrédités comme médiateurs familiaux peuvent aider les couples à conclure une entente qui satisfasse, dans la mesure du possible, les attentes légitimes des personnes impliquées. Depuis le 1er septembre 1997, une loi permet aux couples avec enfants de recevoir gratuitement les services d’un médiateur professionnel lors de la négociation et du règlement de leur demande de séparation, de divorce, de garde d’enfants, de pension alimentaire ou de révision d’un jugement existant.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’Association de médiation familiale du Québec.

Pour consulter un conseiller d’orientation médiateur familial, cliquez ici.