Faire son choix de carrière en pandémie : une plus grande réflexion s’impose

Nouvelles  |  23 février 2021

La présidente de l’OCCOQ, Josée Landry, c.o., a accordé une entrevue dans le cadre de cet article du journal Le Quotidien.

« Quand les gens voient les choses de cette façon [la recherche d’une sécurité d’emploi d’abord et avant tout], ils vont accorder beaucoup de crédit aux palmarès des cégeps, aux listes de métiers d’avenir, aux taux de placement ou aux salaires. Alors que l’on sait que la motivation vient de beaucoup de facteurs internes, comme avoir une occupation professionnelle qui correspond à ce que l’on est, à nos traits de personnalité, à nos valeurs et à nos intérêts. Pour avoir une motivation durable et une orientation satisfaisante, c’est important de se concentrer d’abord sur ce qui nous ressemble. »