Diplômés hors Québec

Parcours d'admission pour les diplômés de programmes connexes à l'orientation et au développement de carrière hors Québec

Vous souhaitez déployer vos compétences dans le champ d’exercice de l’orientation au Québec ? Vous êtes diplômé, au Canada (hors Québec, dans l'une des autres provinces canadiennes ou dans l'un des trois territoires canadiens), d'un programme universitaire (2e cycle) connexe à l'orientation et au développement de carrière ? Ce parcours d'admission est pour vous ! De façon générale, les programmes connexes sont liés à l’intervention, à la relation d’aide, à la santé mentale, à l’éducation ou au développement de la personne.

Exemples de programmes connexes (non exhaustifs)

  • Psychologie / Psychoéducation / Travail social / Psychosociologie de la communication
  • Éducation
  • Counseling
  • Relations industrielles / Gestion des ressources humaines / Développement organisationnel
  • Théologie et spiritualité
Le comité d’accès à l’exercice de la profession (CAEP) de l'Ordre est responsable de l'analyse de votre dossier d'admission par équivalence. Cette analyse lui permettra de déterminer les compétences à acquérir afin que vous puissiez devenir membre de l'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation du Québec (OCCOQ) et vous engager dans la profession.

Certaines de ces compétences sont spécifiques au Québec, par exemple la connaissance et la compréhension du système scolaire québécois et du marché du travail au Québec. De plus, une connaissance appropriée de la langue française est requise pour obtenir un permis de conseiller ou conseillère d’orientation (c.o.) au Québec (voir la section « Exigence linguistique » située à droite de cette page). 
 

Base d’admission par équivalence 

Pour être en mesure de déposer votre candidature à l'admission par équivalence, vous devez avoir obtenu un minimum de 135 crédits universitaires (ou 6 075 heures de formation, undergraduate and graduate studies), dont 45 crédits au 2e cycle (ou 1 575 heures de formation). Il est important de joindre votre curriculum vitae détaillé, ainsi que vos attestations de formation continue, à votre demande d'admission afin d'optimiser l'analyse de votre dossier.

Répartition des 96 crédits obligatoires

Le dossier des candidats est analysé en fonction l'équivalence des acquis par rapport au Profil des compétences générales des conseillers d'orientation. L'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation du Québec (OCCOQ) a déterminé un total de 96 crédits universitaires (ou 4 320 heures de formation) à titre d'exigence spécifique pour ce parcours d'admission. Ces crédits sont répartis en fonction des compétences du Profil.

Durée de la démarche d'admission

À partir du moment où  votre demande d'admission par équivalence (dûment remplie) est envoyée, le CAEP dispose de trois mois pour débuter l'analyse de votre dossier. Parfois, il est nécessaire de poursuivre l'analyse lors de réunions subséquentes du CAEP, lorsque certains éléments exigent de la documentation additionnelle ou une analyse plus approfondie. Lorsqu'une décision est rendue par le CAEP, il en informe la personne candidate par écrit dans les 15 jours suivant la date de cette décision, en conformité avec les articles 8 et 9 de la section IV du Règlement sur les normes d’équivalence pour la délivrance d’un permis de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec

Ainsi, la démarche d'admission par équivalence peut s'échelonner sur une période de quatre à six mois, sans compter le temps que vous devrez consacrer par la suite à la formation d'appoint, si elle est requise. Le cas échéant, nous vous aiderons à concevoir un échéancier de formation et nous vous accompagnerons dans votre progression. Nous avons déjà hâte de vous accueillir au sein de la profession !

Permis restrictif temporaire et permis régulier

À un certain moment dans votre démarche d'admission, vous aurez rempli toutes les conditions nécessaires pour obtenir un permis restrictif temporaire (valide pour un an, renouvelable). Ce dernier vous permettra d’exercer comme conseiller ou conseillère d’orientation (c.o.) tout en poursuivant les formations prescrites par le CAEP dans les meilleurs délais. Afin de bien encadrer votre processus de formation et de suivre votre progression, le CAEP vous demandera de lui fournir un échéancier de formation. Une fois les formations complétées, vous deviendrez officiellement membre de l'OCCOQ, qui vous délivrera votre permis régulier.

Frais

Les frais relatifs à ce parcours concernent la démarche d'admission par équivalence, l'inscription aux formations prescrites par le CAEP ainsi que l’émission du permis restrictif temporaire et du permis régulier. Consultez l'étape 4 de la démarche d'admission, ci-dessous, pour plus de détails à ce sujet.

Plainte relative à l’admission à la profession 

Entité gouvernementale indépendante, le commissaire à l’admission aux professions reçoit et examine toute plainte concernant l’admission aux professions, tout processus ou étape de l’admission, ainsi que contre toute personne ou organisation impliquée (l’Ordre ou une tierce partie), et formule les recommandations qu’il juge nécessaires. Le recours au commissaire est gratuit. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Questions concernant l'admission à l'OCCOQ

Pour toute question, veuillez contacter Francine Pouliot, adjointe aux admissions : fpouliot@orientation.qc.ca / 514 737-4717 ou 1 800 363-2643, poste 257.

Exigence linguistique : connaissance appropriée de la langue française

Article 35 de la Charte de la langue française

« Les ordres professionnels ne peuvent délivrer de permis qu’à des personnes qui ont de la langue officielle une connaissance appropriée à l’exercice de leur profession.

Une personne est réputée avoir cette connaissance si :

  1. elle a suivi, à temps plein, au moins trois années d’enseignement de niveau secondaire ou post-secondaire dispensé en français ;

  2. elle a réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire ;

  3. à compter de l’année scolaire 1985-1986, elle obtient au Québec un certificat d’études secondaires.
Dans les autres cas, une personne doit obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française ou détenir une attestation définie comme équivalente par règlement du gouvernement.

Le gouvernement peut, par règlement, fixer les modalités et les conditions de délivrance d’une attestation par l’Office, établir les règles de composition d’un comité d’examen devant être formé par l’Office, pourvoir au mode de fonctionnement de ce comité et établir des critères et un mode d’évaluation de la connaissance du français appropriée à l’exercice d’une profession ou d’une catégorie de professions. »

Source : LégisQuébec

Article 37 de la Charte de la langue française

« Les ordres professionnels peuvent délivrer des permis temporaires valables pour une période d’au plus un an aux personnes venant de l’extérieur du Québec qui sont déclarées aptes à exercer leur profession mais qui ne remplissent pas les exigences de l’article 35 quant à la connaissance de la langue officielle. »

Source : LégisQuébec

Article 38 de la Charte de la langue française

« Les permis visés à l’article 37 ne sont renouvelables que trois fois, avec l’autorisation de l’Office québécois de la langue française si l’intérêt public le justifie. Pour chaque renouvellement, les intéressés doivent se présenter à des examens tenus conformément aux règlements du gouvernement.

L’Office indique, dans le rapport annuel de ses activités, le nombre de permis dont il a autorisé le renouvellement en vertu du présent article. »

Source : LégisQuébec 

Portail de l'examen de français - Office québécois de la langue française

Si vous ne répondez pas aux trois critères de connaissance appropriée de la langue française présentés ci-haut, vous devrez réussir l'examen de français de l'Office québécois de la langue française (OQLF) pour compléter votre admission à l'Ordre.

Afin de vous aider dans cette démarche, l'OQLF a conçu un service en ligne qui vous permet de :

  • créer votre compte en ligne ;
  • transmettre votre formulaire d’inscription ;
  • faire valider votre inscription auprès de l’Ordre ou auprès de votre établissement d’enseignement ;
  • choisir une séance d’examen ;
  • vous inscrire ou vous désinscrire à une séance d’examen.

Portail de l'examen de français

Exemption de l'obligation de la connaissance appropriée du français pour les personnes autochtones

En vertu du Règlement autorisant les ordres professionnels à déroger à l’application de l’article 35 de la Charte de la langue française, les personnes autochtones peuvent obtenir un permis d'exercice de l'Ordre en dérogeant à l'application de l'article 35 de la Charte (présenté ci-haut).  

Ressources pour se préparer à l'examen de français

L’OQLF offre deux nouvelles ressources pour soutenir les personnes qui doivent passer un examen de français. Il met ainsi à votre disposition une vidéo ainsi qu’une étude de cas fictive qui vous offriront la possibilité d’en apprendre davantage sur l’examen et sur son déroulement. La mise en situation présente trois exemples de textes dont le niveau de difficulté est semblable à celui des textes qui seront utilisés lors de l’évaluation, tandis que la vidéo illustre sous une forme animée les différentes étapes de l’examen.

Questions concernant l'examen de français

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à joindre le Service de l’évaluation de français pour les ordres professionnels à l’adresse courriel suivante : oqlf_op@oqlf.gouv.qc.ca. Vous pouvez aussi téléphoner au 514 873-4734.

Étapes de la démarche d'admission

1. Rassembler tous les documents requis

Votre démarche d'admission débute par la présentation de vos acquis (scolarité, expériences professionnelles et formation continue). Cet exercice de réflexion sur votre parcours académique et professionnel vous permet de bien préparer votre démarche d'admission afin de faciliter le travail d'analyse et de compréhension de votre dossier par les membres du comité d'accès à l'exercice de la profession (CAEP). 

Ainsi, vous devrez consacrer du temps à la collecte des documents (mise en preuves) liés à ces acquis, qui seront requis aux fins d'analyse de votre demande d'admission. En voici des exemples : relevé de notes, syllabus, attestations de formation continue, copies de diplômes, relevés d'emploi, descriptions de postes occupés, lettres de référence, rapports d'évaluation de stages, etc.

Pondération des crédits universitaires

Pour les candidats ayant effectué des études universitaires hors Québec (dans l'une des autres provinces canadiennes ou dans l'un des trois territoires canadiens), il est important de fournir un document émis par l'université en question, qui atteste la pondération des crédits obtenus. Ces informations se trouvent habituellement au verso des relevés de notes, dans les règlements généraux des programmes de 1er et de 2e cycles des universités ou dans les informations fournies par le bureau du registraire. 

Cette pondération de crédits universitaires représente le rapport entre le nombre de semaines de cours complétées par session et le nombre d'heures de cours par semaine. Grâce à ces informations, le CAEP est en mesure de comparer les crédits obtenus hors Québec avec les normes québécoises. Les activités de formation continue ainsi que les expériences professionnelles et bénévoles font aussi partie de l'analyse.

Exemple de pondération de crédits

À l’Université Carleton (Ontario), la durée des semestres est de 12 semaines, et celle des cours est de 3 h par semaine (3 h cours x 12 semaines = 36 heures de cours). À titre d'exemple, le cours PSYC-3302 de cette université donne droit à 0,5 crédit. Au Québec, un cours universitaire  donne habituellement droit à 3 crédits (3 h de cours par semaine x 15 semaines = 45 h). Donc, la pondération pour le cours PSYC-3302 représente 2,4 crédits au Québec.

Guide et formulaire de présentation des acquis

Afin de vous soutenir dans cette démarche, l'Ordre a conçu un guide qui vous accompagnera dans la rédaction des différentes section du formulaire. Veuillez vous référer à ce guide pour vous assurer de bien préparer votre dossier d'admission.

Guide de présentation des acquis pour étude au CAEP

Formulaire de présentation des acquis pour étude au CAEP

Documents à fournir

  • Preuve d'identité avec photo (ex. : permis de conduire, carte d'assurance-maladie, passeport)
  • Relevés de notes officiels : baccalauréat, maîtrise et tout autre programmes universitaires (complété ou non)
  • Preuve de la connaissance appropriée de la langue française (consultez la section « Exigence linguistique » située plus haut dans cette page)
  • Copies de tous les diplômes universitaires obtenus
  • Copies de toutes les attestations de formation continue obtenues depuis l'obtention de votre diplôme de maîtrise
  • Syllabus de vos cours de maîtrise (si possible)
  • Curriculum vitae détaillé
  • Autres documents pertinents : relevés d'emploi, descriptions de postes occupés, lettres de référence, rapports d'évaluation de stages, etc.)
  • Formulaire de présentation des acquis pour étude au CAEP (dûment rempli) 

Ce travail de collecte de documents est crucial pour assurer la qualité de votre demande d'admission. Il est donc important d'y consacrer le temps et les efforts nécessaires avant de passer à l'étape suivante. 

Nomenclature des documents soumis

Afin de faciliter le travail de classement et d'analyse des dossiers, nous sollicitons votre collaboration afin que l'ensemble des documents que vous  nous soumettrez soient correctement et uniformément nommés. Ces derniers doivent être nommés selon le principe suivant (sans accents) : Désignation du document-Prénom Nom de famille_jour-mois-année.

Exemples

  • Passeport-Adeline Beland_07-12-2021
  • CV2021-Adeline Beland_07-12-2021
  • Diplome maitrise McGill-Adeline Beland_07-12-2021
  • Releve notes maitrise McGill-Adeline Beland_07-12-2021
  • Memoire McGill-Adeline Beland_07-12-2021
  • Releve emploi 1-Adeline Beland_07-12-2021
  • Attestation formation ACT-Adeline Beland_07-12-2021
  • Presentation demande adm-equi-Adeline Beland_07-12-2021

2. Remplir le formulaire de présentation des acquis

Cette étape doit absolument être effectuée avant de débuter le processus d'admission en ligne (étapes suivantes). En effet, tous vos documents doivent être prêts à être téléversés dans la plateforme d'admission, car le système ne vous permettra pas d'ouvrir une seconde fois votre dossier en ligne pour y ajouter des documents additionnels.

  1. Téléchargez le formulaire de présentation des acquis pour étude au CAEP

  2. Remplissez tous les champs du formulaire

  3. Enregistrez le formulaire dans votre ordinateur (nommer votre fichier ainsi : Presentation demande adm-equi-Prenom Nom_jour-mois-annee, sans utiliser les accents / ex. : Presentation demande adm-equi-Adeline Beland_07-12-2021)

3. Remplir votre demande d'admission en ligne

Cliquez sur ce lien et choisissez l'une des deux options afin de débuter votre demande d'admission en ligne.

Vous aurez à fournir des renseignements pour les rubriques suivantes : identification, adresse et coordonnées résidentielles, renseignements professionnels, formations universitaires, stage en milieu de travail, connaissance du français, préférences de communication, déclaration et attestation de véracité.

Le système de la demande d'admission en ligne vous indiquera à quel moment vous devez joindre les documents appropriés à chaque rubrique.

4. Payer les frais

À la fin du processus de la demande d'admission en ligne, le système générera automatiquement une facture vous indiquant les frais à payer.

Détails des premiers frais à payer (taxes en sus)

  • Ouverture de dossier : 65 $

  • Étude de dossier : 375 $
Lorsque vous aurez complété toutes les exigences de formation prescrites par le comité d'accès à l'exercice de la profession (CAEP) et que vous serez prêt à devenir membre de l'Ordre, vous devrez acquitter les frais reliés à la cotisation annuelle et à l’inscription au tableau des membres. Une seconde facture sera émise en temps et lieu.

Détails des autres frais à payer (taxes en sus)

  • Émission du permis restrictif temporaire : 250 $

  • Émission de permis régulier : 200 $

  • Cotisation annuelle (2021-2022) : 625 $

  • Office des professions : 29 $

  • Assurance responsabilité professionnelle de base : 11,99 $

  • Assurance responsabilité professionnelle pratique privée : 66,22 $
Politique relative à la cotisation, à l’inscription au tableau des membres et aux frais exigibles

Frais relatifs à l'admission

Détails des frais (taxes en sus)

  • Ouverture de dossier : 60 $ (pour tous les parcours d’admission, sauf le parcours de réinscription après plus de quatre ans d'absence)

  • Étude de dossier : 375 $ (pour le parcours d'admission par équivalence, le parcours d’admission des diplômés en orientation depuis plus de trois ans et le parcours de réinscription après plus de quatre ans d'absence)

  • Émission du permis restrictif temporaire : 250 $

  • Émission de permis régulier : 200 $

  • Cotisation annuelle (2021-2022) : 625 $

  • Office des professions : 29 $

  • Assurance responsabilité professionnelle de base : 11,99 $

  • Assurance responsabilité professionnelle pratique privée : 66,22 $