Grand public - Avis de radiation, de suspension et de limitation du droit d'exercice

Avis de radiation, de suspension et de limitation du droit d'exercice

Conformément aux articles 55, 156 et 180 du Code des professions, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ) publie dans cette page les plus récents avis de radiation, de suspension et de limitation du droit d’exercice dont ont fait l’objet certains de ses membres. La diffusion de ces avis relève de la mission de protection du public de l'OCCOQ.

Liste des avis de radiation, de suspension et de limitation du droit d'exercice

  • Chantale Roy (# 13642-97)

    Avis de radiation temporaire

    PRENEZ AVIS que la conseillère d’orientation et psychothérapeute Chantale Roy (numéro membre 13642-97), exerçant sa profession à Lévis, a été déclarée coupable par le conseil de discipline de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec des 4 chefs d’infraction qui lui étaient reprochés dans la plainte amendée numéro 12-21-00005, soit :

    Chef 3 : En 2014, avoir partagé son expérience vécue auprès de son client lors d’une rencontre de consolidation d’équipe avec l’employeur de ce dernier, contrevenant à l’article 57 du Code de déontologie des conseillers et conseillères d’orientation;

    Chef 4 : En 2014, avoir fait défaut de se conformer aux règles de l’art et de tenir compte des normes de pratique généralement reconnues dans l’exercice de la profession en acceptant d’intervenir dans le cadre d’une rencontre de consolidation d’équipe, laquelle n’était pas adaptée à la situation litigieuse ayant cours et ne présentait aucune chance raisonnable de succès dans les circonstances et en s’immisçant dans la vie privée du client, en contravention de l’article 43 du Code de déontologie des conseillers et conseillères d’orientation;

    Chef 9 : Entre juin 2014 et août 2015, avoir fait défaut de s’acquitter de ses obligations professionnelles avec intégrité en remplissant une demande de permis de pratique de la psychothérapie sur droits acquis, à l’Ordre des psychologues du Québec, en soumettant des informations inexactes ou incomplètes, en contravention de l’article 41 du Code de déontologie des conseillers et conseillères d’orientation;

    Chef 10 : Avoir agi à l’encontre de l’honneur et la dignité de la profession en faisant de fausses représentations quant à ses compétences, entre août 2011 et mars 2017, dans son curriculum vitae et, entre janvier 2013 et mars 2017, en faisant de fausses représentations quant à ses compétences sur sa page publicitaire Web, le tout en contravention de l’article 42 du Code de déontologie des conseillers et conseillères d’orientation.

    Le 27 juin 2022, le conseil de discipline a imposé à Chantale Roy une réprimande sous le chef 3, une radiation temporaire de deux semaines sous les chefs 4 et 9, et une radiation temporaire de deux mois sous le chef 10. Il a ordonné que ces périodes de radiation temporaire devaient être purgées concurremment. Le conseil a également condamné l’intimée au paiement des déboursés, incluant les frais de publication du présent avis. Chantale Roy est radiée du tableau de l’Ordre du 1er juillet 2022 au 1er septembre 2022.

    Le présent avis est publié en vertu des articles 156 et 180 du Code des professions.

    Geneviève Roy, avocate
    Secrétaire du conseil de discipline
    Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec

  • Gaétane Riendeau (#13756-98)

    Avis de suspension et de limitation du droit d'exercice

    Montréal, le 30 janvier 2019

    Avis est donné par la présente que la conseillère d’orientation Gaétane Riendeau (#13756-98), dont le domicile professionnel est situé à Laval, a fait l’objet d’une décision du comité d’accès à l’exercice de la profession de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec relativement à son droit d’exercice, à la suite d’une recommandation du comité d’inspection professionnelle, à savoir :

    DE SUSPENDRE le droit d’exercer les activités professionnelles en orientation de Mme Gaétane Riendeau jusqu’à la réussite des deux formations « Éthique et professionnalisme module 2 » et « Tenue de dossiers 1 – aspects déontologiques et réglementaires ». La supervision ne pourra débuter qu’après la réussite de ces formations ;

    DE LIMITER le droit d’exercer de Mme Gaétane Riendeau durant la supervision. Dès la fin de sa suspension, elle pourra exercer les activités professionnelles en orientation, mais sous supervision et selon les modalités prévues par le comité dans le contrat de supervision, et ce, jusqu’à la réussite du stage de perfectionnement.

    Cette suspension est en vigueur depuis le 29 janvier 2019.

    Le présent avis est donné en vertu de l’article 182.9 du Code des professions.

    Martine Lacharité, c.o.
    Directrice générale et secrétaire
    Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec

  • Richard E. Poitras (# 19734-11)

    Avis de suspension et de limitation du droit d'exercice

    Montréal, le 30 janvier 2019

    Avis est donné par la présente que le conseiller d’orientation Richard E. Poitras (# 19734-11), dont le domicile professionnel est situé à Laval, a fait l’objet d’une décision du comité d’accès à l’exercice de la profession de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec relativement à son droit d’exercice, à la suite d’une recommandation du comité d’inspection professionnelle, à savoir :

    DE SUSPENDRE le droit d’exercer les activités professionnelles en orientation de M. Richard E. Poitras jusqu’à la réussite des deux formations « Éthique et professionnalisme module 2 » et « Tenue de dossiers 1 – aspects déontologiques et réglementaires ». La supervision ne pourra débuter qu’après la réussite de ces formations ;

    DE LIMITER le droit d’exercer de M. Richard E. Poitras durant la supervision. Dès la fin de sa suspension, il pourra exercer les activités professionnelles en orientation, mais sous supervision, et selon les modalités prévues par le comité dans le contrat de supervision, et ce, jusqu’à la réussite du stage de perfectionnement.

    Cette suspension est en vigueur depuis le 29 janvier 2019.

    Le présent avis est donné en vertu de l’article 182.9 du Code des professions.

    Martine Lacharité, c.o.
    Directrice générale et secrétaire
    Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec