Lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale : investissements de 1,5 G$

Nouvelles  |  14 décembre 2018

L’OCCOQ accueille favorablement l’annonce effectuée le 12 décembre dernier par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet. D’ici 2023, ces investissements de près de 1,5 milliard de dollars auront pour objectif de venir en aide aux personnes avec une contrainte sévère à l’emploi et de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Intégration au marché du travail

Tel que mentionné dans le communiqué, « certaines modifications proposées [au Règlement sur l’aide aux personnes et aux familles] favoriseront l’intégration au marché du travail et le maintien en emploi des prestataires d’une aide financière de dernier recours et des participants du Programme objectif emploi ».

Plan d’action 2017-2023

Toutefois, il est à noter que plusieurs des dispositions liées à ces investissements avaient été déjà  annoncées, en décembre 2017, dans le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, comme nous le rappelle le Collectif pour un Québec sans pauvreté.

L’évaluation en orientation

L’OCCOQ suivra de près l’évolution de la mise en place de ces mesures. À ce titre, il souhaite collaborer avec le ministre Boulet pour faire en sorte que les bénéficiaires de ces mesures aient accès aux services d’un conseiller d’orientation (c.o.). Expert de la démarche d’évaluation en orientation (fonctionnement psychologique, ressources personnelles et conditions du milieu), le c.o. offre un accompagnement professionnel qui tient compte des besoins et de la situation spécifiques de la personne, et ce, dans une optique d’insertion durable sur le marché du travail.

Recommandations de l’OCCOQ

Des recommandations avaient déjà été formulées en ce sens au gouvernement précédent dans les documents suivants : Mémoire de l’OCCOQ sur le troisième plan d’action gouvernemental sur la solidarité et l’inclusion sociale et Commentaires relatifs au projet de loi no 70 (Programme objectif emploi). Elles constitueront de solides bases pour nos futurs échanges avec les représentants gouvernementaux.