Le comité d’inspection professionnelle

 

Le comité d’inspection professionnelle (CIP) surveille l’exercice de la profession, notamment par la vérification des dossiers, des livres, des registres et de l’équipement relatifs à l’exercice de la profession par les membres ainsi qu’aux conditions d’exercice. Le CIP peut se faire assister par des inspecteurs nommés par le Conseil d’administration ou par le CIP.

Réunions du CIP

Le CIP se réunit à huit reprises au cours d’une année. Dans le cadre des ces réunions,  les dossiers des membres inspectés sont examinés. À l’intérieur de ces dossiers, on retrouve le questionnaire complété par la personne inspectée, l’analyse de ce questionnaire, le guide de l’inspecteur ainsi que le rapport de la visite d’inspection.

L’analyse du rapport d’inspection

Après analyse, les membres du CIP doivent adopter le rapport de la visite d’inspection et faire des recommandations, si nécessaire. Le CIP possède uniquement un pouvoir de recommandation à l’égard du professionnel. Par ailleurs, s’il le juge nécessaire, il peut soumettre une recommandation au CA de l’Ordre,  qui pourrait obliger le membre à compléter avec succès un stage ou une formation ou les deux à la fois.

Le CIP peut aussi recommander la limitation d’exercice ou la suspension du droit de ce membre de pratiquer tant et aussi longtemps qu’il n’a pas terminé sa formation ou son stage. Le CIP détermine aussi un programme de surveillance générale qui doit être adopté annuellement par le Conseil d’administration.

Membres du comité d’inspection professionnelle

  • Monique St-Amand, c.o., présidente du CIP
  • Lyne Beaudoin, c.o.
  • Mathilde Lapi, c.o.
  • Martine Viallet, c.o.
  • Nicolas Lecours, c.o.
  • Geneviève Brisebois, c.o., secrétaire du comité